Widget de Message Déroulant
Bienvenue sur Funny Gabon. Bonne navigation !

La plage du Lycée National Léon MBA (LNLM) a été ce 25 juin 2023, le théâtre d’une énième noyade. Un jeune homme en calcif vert, la vingtaine révolue, a « bu des tasses » jusqu’à en mourir pendant qu’il prenait son bain matinal.

Libreville, la capitale gabonaise a enregistré un nouveau fait-divers ce dimanche 24 juin en matinée. Un jeune homme qui se baignait à la plage en face du Lycée National Léon MBA s’est noyé par faute d’assistance immédiate, notamment celle de la Police des Plages formée et payée pour assurer la surveillance et porter assistance sur les plages publiques et aux alentours.

Lire aussi:  Mort d'Oke-Metoule par noyade, la police couvre ses éléments

Seuls deux hommes de bonne volonté qui se trouvaient sur le lieu du drame se sont précipitées dans l’eau pour tirer le jeune homme sur la terre ferme. Malheureusement parmi eux, il n’y avait aucune personne formée en gestes de premiers secours. Dans la foulée, un agent des forces de l’ordre en tenue kaki et rangers aux pieds s’est proposé de lui faire un massage cardiaque. Sur les images relayées sur la toile, on ne voit aucune réaction du jeune homme, sauf une mousse qui sort de sa bouche.

Lire aussi:  [Fait-divers] 9 corps sans vie repêchés sur le littoral gabonais

C’est un fait qui vient relancer le débat public sur l’utilité de la Police des Plages au Gabon. Selon certains témoignages, beaucoup d’éléments de cette unité passent clairement la majeure partie de leur temps à « draguer les petites filles » qui viennent se baigner ou se détendre au bord de l’eau plutôt qu’à surveiller la plage et porter immédiatement assistance en cas d’incident.

Pourtant, dans le cadre du renforcement des capacités d’intervention de l’Unité de la Police des Plages sur le plan d’eau, le Haut commandement des Forces de Police Nationale avait procédé le samedi 16 mars 2019 à la mise à l’eau de deux (2) jet ski et deux (2) zodiacs. Une dotation qui visait à « dynamiser la sécurisation des plages du littoral », selon les bénéficiaires eux-mêmes.

Lire aussi:  [Urgent] Découverte du corps d'un policier à Bambouchine sous l'indifférence des riverains

Dieu seul sait combien de fois ces équipements ont servi et en quelles circonstances. Il convient aussi d’inviter les populations à se former dans les gestes de premiers secours pour intervenir rapidement en cas accident de quelque nature que ce soit.


En savoir plus sur Funny Gabon

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.