Widget de Message Déroulant
Bienvenue sur Funny Gabon. Bonne navigation !

Ce vendredi 26 avril 2024, une étape historique a été franchie dans le secteur de l’économie gabonaise avec la finalisation de la cession des actions de SUCAF Gabon à MFB Gabon, filiale de MFB International. Sous la houlette du Ministre de l’Economie et des Participations, Monsieur Mays MOUISSI, cette transition marque un tournant majeur dans le paysage sucrier national.

La cérémonie officielle de signature s’est déroulée en présence du Président de la Transition, Chef de l’État, le Général Brice Clotaire OLIGUI NGUEMA, à la Présidence de la République, scellant ainsi un partenariat crucial pour l’avenir économique du Gabon.

Lire aussi:  «Si quelqu'un vous propose un rendement de 300%, fuyez et courez le dénoncer à la police», dixit Mays Mouissi

Cette acquisition s’accompagne d’engagements forts de la part de MFB International, visant à assurer la stabilité et la prospérité du secteur sucrier gabonais. Parmi ces engagements, on note la garantie d’approvisionnement du marché national en sucre, la modernisation des infrastructures industrielles, ainsi que le maintien des emplois existants dans des conditions avantageuses pour les travailleurs.

Lire aussi:  [Economie] Libreville fait face à une nouvelle pénurie de sucre

L’impact positif de cette transaction sur l’économie gabonaise est indéniable. Non seulement elle préserve et modernise un actif industriel crucial, mais elle ouvre également la voie à de nouvelles opportunités de développement, notamment à travers le soutien aux petits producteurs locaux et la diversification des activités agricoles et d’élevage.

Cette opération s’inscrit dans une démarche de partenariat gagnant-gagnant entre l’État gabonais et MFB International, avec des retombées bénéfiques tant pour l’économie que pour la population gabonaise. Elle illustre également la vision stratégique du gouvernement en matière de développement économique et de promotion de l’investissement national et étranger.

Lire aussi:  La dette publique passe de 56% à 70,5% en 6 mois sous l'ère Oligui Nguema

Les SUCRERIES DU GABON S.A. entament ainsi un nouveau chapitre de leur histoire, sous l’égide d’un partenaire solide et engagé, prêt à relever les défis et à saisir les opportunités pour contribuer à l’épanouissement économique du Gabon.


En savoir plus sur Funny Gabon

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.