Une récente étude menée par la Funny Gabon Research Institute spécialisée dans les questions socio-politico-économiques révèle qu’au #Gabon, il y a deux (2) catégories de personnes.

1) Ceux qui obtiennent un diplômes et cherchent un emploi — les «Makayas», selon le jargon populaire.

2) Ceux qui obtiennent un emploi et cherchent un diplôme — les «pistonnés».

Lire aussi:  [Éditorial] Au Gabon, les pauvres travaillent, les riches en jouissent — Étude sociologique

Selon le même rapport, 92% de la jeunesse est atteint du syndrome du larbinisme politique. Un phénomène très répandu en Afrique centrale qui dépossède l’individu de toute faculté cognitive de distinguer le bien d’avec le mal, laissant libre recours à toute manipulation en sa défaveur.

Les chercheurs en appellent à la conscience de tous. Ils précisent que le phénomène présente des conséquences fâcheuses qui pourraient se solder par une léthargie intellectuelle accrue et un manque de personnalité inouï.

Lire aussi:  Vers une retraite à 62 ans alors que l'espérance de vie est de 61 ans chez les hommes

1 ou 2, dans quelle catégorie êtes-vous ?