Widget de Message Déroulant
Bienvenue sur Funny Gabon. Bonne navigation !

Guy Alain Mavega Ibaya, un Gabonais de 65 ans, habitant le village Tchad 1, dans le canton Biweni-Diala, sur la route Fougamou, se trouve actuellement dans le collimateur de la justice gabonaise.

D’autant qu’il a été écroué à la maison d’arrêt de Lambaréné, mercredi 24 avril courant, pour faits de viol et inceste sur sa propre fille, M.M.E, âgée de 11 ans au moment de la toute première agression sexuelle.

Lire aussi:  Un agent de la GR viole une mineure à Nzeng Ayong et s'en sort plutôt bien

Selon une source autorisée, depuis l’âge de 4 ans, Guy Alain Mavega Ibaya , qui aurait plusieurs victimes à son actif, commettait déjà des attouchements sur M.M.E. Au fil du temps, il est passé du stade d’attouchements à l’agression sexuelle.

La dernière ayant eu lieu pendant les vacances de Pâques, alors que la victime, élève en classe de 4e dans un établissement secondaire à Libreville, était déjà âgée de 15 ans.

Lire aussi:  Mathurin, 55 ans, violait la fille de sa femme de 12 ans avec sa complicité

Les dessous de cette affaire ont été découverts par les parents, en remarquant que de retour de vacances chez son père, l’enfant était en possession de la dernière version d’un téléphone de type Android.

Pressée de questions, la jeune fille va déclarer avoir reçu le smartphone des mains de son père. Une situation qui a suscité moult interrogations, vu que connaissant le géniteur, ce dernier ne ferait généralement rien pour rien.

Lire aussi:  Port-Gentil: Accusé de viol sur sa fille, il est acquitté 5 ans après

Sans perdre un instant, les parents maternels ont eu recours à un examen, qui a confirmé la perte de la virginité chez M.M.E dont l’auteur n’est autre que son géniteur. Interpellé et présenté au tribunal de première instance de Lambaréné, Guy Alain Mavega Ibaya aurait reconnu les faits à lui reprochés.

(c) L’Union


En savoir plus sur Funny Gabon

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.