C’est officiel ! Samuel Eto’o a été élu président de la Fédération Camerounaise de Football (FÉCAFOOT) ce samedi 11 décembre 2021 à Yaoundé face à son adversaire Seidou Mbombo Njoya, candidat à sa propre succession.

L’ancienne superstar du foot africain, Samuel Eto’o a été porté à la tête de la FÉCAFOOT ce samedi. Il va devoir redresser une institution en crise depuis 2013. Son mandat va débuter avec la Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2021) organisée dans son pays.

Lire aussi:  Nommé par Samuel Eto'o à la tête de la sélection nationale, Rigobert Song décline l'offre

« Je me souviendrai d’aujourd’hui comme d’un des moments les plus fiers de ma vie. Je suis profondément reconnaissant d’avoir été élu nouveau Président de la FÉCAFOOT. Chaque vote représente l’énergie et l’ambition de notre famille du football pour amener notre sport bien-aimé à un niveau que nous n’avons jamais vu auparavant. Au boulot ! », a-t-il réagi après sa victoire proclamée.

Lire aussi:  [Sport] Dallian Toung Allogho dans les buts contre la RDC et l'Angola: doit-on apprêter nos mouchoirs ?

Alors qu’Eto’o est élu à la tête de l’instance dirigeante du football de son pays, des lueurs d’espoir naissent en Côte d’Ivoire pour l’international ivoirien Didier Drogba dans la course à la tête de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF). Cependant, peut-on envisager un pareil scénario au Gabon avec Daniel Cousin à la tête de la FÉGAFOOT ? En tout cas, il n’est pas interdit de rêver.

Lire aussi:  José Mourinho viré de Tottenham Hotspur