Widget de Message Déroulant
Bienvenue sur Funny Gabon. Bonne navigation !

L’artiste musicienne gabonaise Shan’L, dite « La Kinda », essuie une vague déferlante de commentaires négatifs depuis la sortie, fin février, de son nouveau single intitulé « Commando ». Mais aussi étrange que cela puisse paraître, l’artiste dénonce dans sa chanson l’attitude de certains mélomanes qui s’adonnent facilement à la récrimination plutôt qu’aux encouragements.

Le single « Commando » de Shan’L est disponible sur Youtube depuis le 28 février 2023 à 20 heures. Depuis lors, l’artiste est attaquée sur la toile. Certains internautes gabonais, se basant principalement sur le refrain, estiment que la chanson est un « échec cuisant ». D’autres détracteurs encore plus acerbes tels que le caricaturiste Patrick Essono, plus connu sous le pseudonyme Pahé affirment que Shan’L est improductive depuis qu’elle a quitté Direct Prod du Camerounais Edgar Yonkeu.

Lire aussi:  [Musique] Ovengo de Don'zer, top ou flop ? Découvrez les notes de la Rédaction

Le nouveau titre de Shan’L, du moins le refrain, est une reprise d’une comptine bien connue dans le milieu sportif gabonais. Les lyrics parlent de la nouvelle envolée de sa carrière alors que tout le monde s’attendait à la fin de sa vie artistique depuis sa rupture avec Edgar. Sur Youtube, elle résume son titre en ces termes : « Contre vents et marrés, la Kinda reste debout tel un commando face aux épreuves de la vie ! ».

Il est de notoriété publique que les consommateurs de musique au Gabon accordent plus d’intérêt aux rythmes et aux beats plutôt qu’aux lyrics qui sont, en réalité, l’âme même de la chanson. Comme une œuvre avant-gardiste, « commando » de Shan’L dénonçait déjà les commentaires récriminateurs sur sa carrière d’artiste libre et engagée.

Lire aussi:  Grande absente du dîner de gala de Creol, Shan'L accusée de trahison

Juste au moment où la chenille pensait que tout était fini, elle s’est transformée en papillon. Parfois les épreuves de la vie ne sont que transitoires. De la chenille qui rampait à Direct Prod au papillon qui vole désormais de ses propres ailes, Shan’L semble résolument engagée pour une carrière encore plus florissante en autoproduction faute de mieux.

Lire aussi:  L'Union et son supplément culturel non-pédégétisé à la conquête des masses


En savoir plus sur Funny Gabon

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.