Ce dimanche 6 février, le Comité d’Organisation de la Coupe d’Afrique des Nations (COCAN) et la Confédération Africaine de Football (CAF) ont acté la fin de la 33e édition de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) au stade Omnisports Paul Biya d’Olembé, à Yaoundé. S’il est incontesté que le Sénégal est champion d’Afrique, le titre de meilleur gardien ne fait pas l’unanimité.

Au terme d’une compétition qui aura duré près d’un mois, Sadio Mané et le Sénégal ont arraché leur première étoile face à l’Égypte de Mohamed Salah à la fatidique séance de tirs au but.

Lire aussi:  Voici le secret de Gabaski, le 2e gardien égyptien, aux tirs au but

Au titre des récompenses individuelles, si la nomination de Vincent Aboubakar et de Sadio Mané en tant que meilleur buteur et meilleur joueur respectivement ne souffre d’aucune contestation, en revanche, la désignation d’Édouard Mendy comme meilleur gardien de la CAN 2021 a été très critiquée par les professionnels et supporters du football.

En effet, s’il est établi qu’Édouard Mendy est un bon gardien, le meilleur gardien du monde, dans cette 33e édition de la CAN, l’Égyptien Mohamed Abou Gabal surnommé Gabaski s’est démarqué par son talent et son ingéniosité.

Lire aussi:  Le Burkinabé Sofiane Ouedraogo, élu le gardien le plus nul de la CAN 2021

Interrogé sur ce choix de la CAF qui clive, Edouard Mendy l’a reconnu humblement : « Gabaski ? C’est le meilleur gardien de cette CAN 2021. J’ai parlé avec lui et je lui ai dit que c’était lui le meilleur. Il le mérite car il a vraiment été impressionnant durant ce tournoi ».

Gabaski est le 2e gardien Égyptien qui évolue en première division égyptienne. S’est notamment distingué depuis les quarts de finale contre le Maroc. Il a éliminé le Cameroun en demi-finale en arrêtant deux tirs au but. En finale, il a arrêté le penalty de Sadio Mané dès la 7e minute et a multiplié des parades extraordinaire dans le dans le match.

Lire aussi:  En 18', le Cameroun égalise 3 buts et gagne le match grâce au prodigue Aboubakar

Ingénieux, il étudie le jeu de ses adversaires à l’avance et marque leurs angles de tir favoris sur des bouts de papier qu’il colle ensuite sur sa bouteille d’eau. Des données-clés qui lui permettre de réaliser de magnifiques arrêts lors de la séance de tirs au but.