Alors qu’il est présenté comme étant né le 1er septembre 1990 à Oyem au Gabon, Guelor Kanga lui-même déclare être né à Kinshasa. Comme nous pouvons l’entendre lui-même l’affirmer lors d’une interview publié le 20 juillet 2020 sur la chaîne YouTube Congo Révolution News, il a rejoint le Gabon pour la première fois suite à une invitation de l’un de ses grands frère résidant dans le pays de la côte atlantique.

Lire aussi:  Patrice Neveu, le sélectionneur qui ne cède pas aux pressions politiques

Mon grand-frère Blaise Kanga a fait des démarches pour que je le rejoigne au Gabon. J’ai voyagé avec mon autre frère Landry. On est arrivés un certain mercredi. Au début, ce n’était pas facile dans un nouveau pays où on parlait une autre langue que le lingala, c’est-à-dire le français — a-t-il déclaré.


Au cours de l’interview, le joueur de l’Etoile Rouge de Belgrade rappelle avoir débuté sa carrière au sein du FC Royal de Bumbu, avant de connaître plusieurs autres clubs de division inférieure de l’Entente Provinciale de Football de Kinshasa (EPFKin) tels que le FC Bosenge, le FC ODI ou d’autres équipes de la commune de Bandalungwa.

Son parcours de footballeur au Gabon ne débute que lorsqu’un de ses proches lui propose d’aller passer un essai au FC GBI, un club local de deuxième division. Face à cette suggestion, Guelor Kanga explique avoir refusé catégoriquement.

Lire aussi:  [Gabon vs RDC] Voici la vidéo qui explique la débâcle des Léopards à Franceville

« Un test en deuxième division ? Comment ça se fait, pourtant j’ai connu la première division provinciale à Kinshasa », a-t-il déclaré.

Finalement, il est né à Oyem ou à Kinshasa ? C’est turlupinant !