Widget de Message Déroulant
Bienvenue sur Funny Gabon. Bonne navigation !

C’est le scénario le moins improbable de ce feuilleton post élections générales 2023. Encore proches du Général de brigade Brice Clotaire Oligui Nguema devant les caméras il y a 2 jours, l’évêque Mike Jocktane et Thérence Gnembou Moutsona ont finalement été interpellés à la frontière avec la Guinée équatoriale par un commando mixte des forces de l’ordre, rapporte une source autorisée.

Partenaire politique privilégié du comité pour la Transition et la restauration des institutions (CTRI) dirigé par le Président de la transition, le Général Brice Clotaire Oligui Nguema, la plateforme Alternance 2023 semble s’effriter. Outre le départ inattendu de Raymond Ndong Sima pour incompréhension interne, les heures s’assombrissent autour de ses membres.

Lire aussi:  Geoffroy Libeka, Mike Jocktane et Hercule Nze Souala en soutien à Emmanuel Ndzoma

Selon des propos relayés par notre confrère Gabon Info et corroborés par des sources concordantes, « Mike Jocktane a bien été interpellé hier à Oyem. À quelques encablures de la frontière Gabon / Guinée-Équatoriale, en compagnie de 2 de ses compagnons ». La même source précise que l’homme de Dieu et Thérence Gnembou Moutsona, acteur politique, auraient été porteurs d’un message vers Malabo.

Lire aussi:  Officiel : Raymond Ndong Sima quitte la plateforme Alternance 2023
Mike et Thérence interpellés à Oyem.

Dans ladite missive, le Pr. Albert Ondo Ossa appélerait « Théodoro Obiang Nguema Mbazogo à le soutenir dans sa quête de pouvoir. Qu’il resume en rétablissement de sa victoire ». Si les forces de l’ordre n’ont pas donné des indications sur le lieu de leur garde-à-vue, tout porte à croire que ce serait au B2. Les preuves semblent parler d’elles-mêmes. Les deux candidats à la dernière élection présidentielle sont aperçus avec deux lettres et des liasses d’argent. Nous y reviendrons !

Lire aussi:  [Urgent] La délégation du candidat Mike Jocktane victime d'un accident de la route

© Gabon Media Time


En savoir plus sur Funny Gabon

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.