Widget de Message Déroulant
Bienvenue sur Funny Gabon. Bonne navigation !

Les tensions et les crises d’egos au sein de la plateforme Alternance 2023 depuis la prise de pouvoir par les militaires ont fini par donner naissance à des dissensions internes. L’absence d’Albert Ondo Ossa aux côtés de ses pairs ces derniers jours était déjà révélatrice. Ce jour, Raymond Ndong Sima a officialisé sa démission de la plateforme conduite par François Ndong Obiang.

« La plateforme A23 est confuse depuis plusieurs jours. Le contexte de l’évolution du pays avec l’intervention des Forces de Défense et de Sécurité et la mise en place du CTRI est relativement délicate et n’a pas besoin d’initiatives susceptibles de conduire à une situation imprévisible. C’est pourquoi, afin de prévenir toute confusion ultérieure et par souci de clarté, j’ai décidé de mettre un terme à ma présence au sein de cette plateforme.

Cette décision est d’autant plus nécessaire que le candidat consensuel que nous avons désigné le 18 août au prix d’un renoncement dont le pays tout entier a pu être le témoin, est de moins en moins convaincu de l’apport des autres membres de cette plateforme à son succès et attribue désormais ce résultat à sa campagne éclair.

En tout état de cause, la plateforme avait été mise en place pour deux objectifs :
1) L’identification d’un candidat consensuel ;
2) L’adoption d’un programme de gouvernement.

Si le premier objectif a bien été atteint, ce n’est pas le cas du second. On comprend désormais mieux pourquoi.

Je reste disponible pour toute initiative, toute concertation susceptible de contribuer à une restauration inclusive des institutions et à la relance de notre économie. Pour le reste, je ne parle plus au nom de la plateforme A23 et nul n’est plus autorisé à parler en mon nom », a-t-il rendu public ce 6 septembre sur son compte Facebook.

Lire aussi:  Mike Jocktane et Thérence Gnembou arrêtés à la frontière équato-guinéene


En savoir plus sur Funny Gabon

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.