L’ONU pointe le Gabon du doigt pour ses mesures jugées trop sévères à des fins politiques.

La pandémie du Coronavirus, un «prétexte» pour certains États en vue de réprimer, s’inquiète...

Lire la suite