Widget de Message Déroulant
           
Communiquez sur Funny Gabon à partir de 10.000 FCFA. WhatsApp : +241 74 31 61 14

Une grande manifestation s’est spontanément déclarée à Santchou, dans l’ouest du Cameroun, après qu’un gendarme ait tiré sur un véhicule, tuant une jeune fille de 14 ans qui se trouvait à bord, a-t-on appris dans la presse locale.

Selon les informations recueillies, le gendarme auteur de ces coups de feu a arrêté le véhicule pour effectuer un contrôle. Le propriétaire du véhicule s’est conformé à l’arrêt et a présenté les documents du véhicule au gendarme. Tout semblait en ordre, mais ce dernier a exigé que le chauffeur présente les documents du vélo qui se trouvait à l’arrière du véhicule. Le gendarme s’est énervé lorsque le chauffeur lui a dit qu’il n’avait pas ces documents, puis a tiré sur le véhicule.

Lire aussi:  Droits humains : Un homme séquestré et torturé à la DGR à l'ère de la "restauration des institutions"

C’est lors du deuxième coup de feu que la petite fille a été touchée, qui selon les dires, serait l’enfant unique du couple se trouvant dans ce véhicule. Une foule en colère s’est rassemblée pour en découdre avec le gendarme zélé.

Ce n’est pas la première fois qu’un fait similaire se produit au Cameroun. Le jeudi 14 octobre 2021, Caroluise Enondiale, une autre fillette de 4 ans avait été tuée alors qu’elle se rendait à l’école en voiture à Buea, chef-lieu de la région du Sud-Ouest, au Cameroun. Un gendarme avait également tiré sur le véhicule parce que la mère de la victime avait refusé de s’arrêter.

Lire aussi:  2 policiers en uniforme braquent un Libanais à Plaine Orety (Vidéo)


En savoir plus sur Funny Gabon

Subscribe to get the latest posts sent to your email.