Widget de Message Déroulant
           
Communiquez sur Funny Gabon à partir de 10.000 FCFA. WhatsApp : +241 74 31 61 14

Les habitants de Libreville ont été secoués ce vendredi 28 juin 2024 par la découverte d’un crime atroce à Dragages, dans le 6e arrondissement. Au petit matin, la tête d’une femme a été retrouvée au sous-quartier Milong Nsi, tandis que son corps gisait non loin du marché de Dragages. Un suspect a été rapidement interpellé par les autorités.

Les questions fusent dans ce quartier marginalisé de Libreville : cette femme a-t-elle été suivie avant d’être lâchement assassinée ? Y a-t-il un motif rituel derrière ce meurtre ? Jusqu’à présent, aucun témoin oculaire n’a été identifié, mais les autorités ont placé une personne en garde à vue.

Lire aussi:  [Fait divers] Elle donne naissance et tue le bébé avec un chevron

La scène du crime a été découverte à Milong Nsi, où les habitants matinaux, se préparant à affronter le trafic routier, ont remarqué des traces de sang. Alarmés, ils ont alerté les autorités locales, déclenchant une série de constatations macabres. Le corps de la victime, retrouvé à quelques kilomètres de là à Dragages, et sa tête, traînée jusqu’à un domicile à Milong Nsi, suggèrent un acte particulièrement brutal et calculé.

Lire aussi:  Un multirécidiviste poignarde un Nigerian dans un salon de coiffure à Nkombo

Les autorités judiciaires, y compris le parquet de Libreville, se sont rendues sur les lieux pour mener les investigations nécessaires. Les riverains, choqués et horrifiés, attendent des réponses tandis que l’enquête se poursuit pour éclaircir les circonstances de ce crime abominable.