Widget de Message Déroulant
           
Communiquez sur Funny Gabon à partir de 10.000 FCFA. WhatsApp : +241 74 31 61 14

Libreville, le 26 juin 2024 — La salle d’audience du Tribunal de Première Instance de Libreville a connu une forte affluence ce matin pour le verdict très attendu de l’affaire opposant Stempy Love Obame à Victorine Tchicot.

Les accusations portées contre le prévenu étaient celles de diffusion de fausses nouvelles et diffamation, des infractions qui ont suscité un vif débat public ces derniers mois.

Lire aussi:  Aurelien Mintsa, frère d'Oligui Nguéma et DGBFIP suspendu jusqu'à nouvel ordre

Stempy Love Obame, reconnu coupable de ces infractions, a été condamné à une peine de 12 mois de prison, dont 9 mois avec sursis. En plus de cette peine de prison, il devra s’acquitter d’une amende de 200 000 FCFA. La justice a également statué sur les dommages et intérêts à verser à la plaignante, Victorine Tchicot, pour les préjudices subis. Le montant des réparations a été fixé à 10 millions de Francs CFA.

Lire aussi:  Steve Fah traîne Maahlox devant la justice camerounaise

Cette décision judiciaire intervient dans un contexte où les réseaux sociaux et la diffusion d’informations non vérifiées sont de plus en plus scrutés par les autorités. Le verdict rendu aujourd’hui envoie un signal fort quant à la responsabilité des individus responsables de leurs propos publics et leur impact sur la réputation d’autrui.

Lire aussi:  Aurelien Mintsa, frère d'Oligui Nguéma et DGBFIP suspendu jusqu'à nouvel ordre


En savoir plus sur Funny Gabon

Subscribe to get the latest posts sent to your email.