Widget de Message Déroulant
           
Communiquez sur Funny Gabon à partir de 10.000 FCFA. WhatsApp : +241 74 31 61 14
Dans le paysage médiatique gabonais, la vigilance est de mise face aux informations partagées sur les réseaux sociaux. Récemment, une nouvelle vague de fausses nouvelles émanant de Judes Bertrand Mekame, également connu sous le pseudonyme « L’Édenté », a suscité l’inquiétude. Cet individu, souvent qualifié de « larbin politique », est une fois de plus au centre d’une polémique pour la diffusion de fausses informations.

Il y a quelques mois, Mekame Mba avait partagé des images du tunnel d’Abobo en Côte d’Ivoire en les présentant comme celles de l’échangeur de la Gare Routière à Libreville, au Gabon. Cette manipulation grossière des faits avait déjà mis en lumière son manque de rigueur et de fiabilité dans le traitement des informations. Malheureusement, il ne s’est pas arrêté là.

Lire aussi:  L'État gabonais paierait les médias étrangers pour dire du bien de lui (Vidéo)

Il y a quelques jours encore, il a récidivé en diffusant de nouvelles informations erronées concernant la délivrance du passeport en ligne en 72 heures. Cette annonce a rapidement été démentie par la Direction Générale de la Documentation et de l’Immigration (DGDI), l’unique administration habilitée à délivrer ce document officiel. La DGDI a averti la population des risques graves associés à l’envoi de documents d’état civil sur le site frauduleux www.epasseport-gabon.net, tels que le vol de données personnelles et l’usurpation d’identité.

Lire aussi:  Gabon : Hymne au larbinisme au sein du PDG

Face à ces incidents répétés, la Rédaction de Funny Gabon appelle les internautes à redoubler de prudence. Il est essentiel de vérifier la véracité des informations avant de les partager, surtout lorsqu’elles proviennent de sources douteuses comme Judes Bertrand Mekame Mba, principal acteur de propagande politique dans le pays. La propagation de fausses nouvelles peut avoir des conséquences graves, tant au niveau individuel qu’au niveau national.

Lire aussi:  Le «kounabelisme» revient en force après deux mois de sursis

En ces temps où les fake news se multiplient, la responsabilité de chacun est engagée. La vigilance et la vérification des sources sont plus que jamais nécessaires pour préserver l’intégrité de l’information. Funny Gabon s’engage à la démocratisation de l’information en fournissant des informations fiables et vérifiées à ses lecteurs, et encourage vivement la population à faire de même.


En savoir plus sur Funny Gabon

Subscribe to get the latest posts sent to your email.