Widget de Message Déroulant
           
Communiquez sur Funny Gabon à partir de 10.000 FCFA. WhatsApp : +241 74 31 61 14

Les résultats du baccalauréat session juin 2024, publiés tardivement dans la nuit du samedi 22 juin, ont révélé une réalité peu réjouissante pour les élèves de l’enseignement général au Gabon. Avec un pourcentage de réussite de seulement 36%, soit 3,6 sur 10, ces résultats sont bien en dessous des attentes.

Cette performance médiocre a suscité une vague de déception et de préoccupations parmi les parents, les enseignants et les élèves. Le faible taux de réussite soulève des questions cruciales sur la qualité de l’enseignement et l’efficacité des méthodes pédagogiques actuelles.

Lire aussi:  Wilfried Oganda Vissy, «le privilégié de la République», nommé juge à Lambaréné

Face à cette situation alarmante, les autorités académiques sont appelées à analyser les causes de cet échec et à proposer des solutions concrètes pour redresser la barre. Il est impératif d’identifier les lacunes du système éducatif et de mettre en place des réformes ambitieuses pour améliorer ces statistiques désolantes.

Cependant, dans un retournement inattendu, certains soutiens du pouvoir en place et des proches de la Ministre de l’Éducation Nationale ont salué le score de 3,6/10 comme une forme d’excellence. Par ailleurs, selon eux, le retard dans la publication des résultats s’inscrit dans une stratégie novatrice.

Lire aussi:  «Caméléon» Ntountoume révèle-t-elle enfin sa vraie couleur ?

Cette attitude suscite l’indignation et l’incompréhension de nombreux observateurs, qui y voient une apologie de la médiocrité. Au lieu de célébrer cette performance médiocre, il est crucial de promouvoir une culture de l’excellence et de l’effort. Le contexte actuel nécessite une réflexion profonde et des actions décisives pour garantir un avenir meilleur aux jeunes gabonais.

Lire aussi:  [Insolite] Le gouvernement inaugure un dos d'âne sur une voie en latérite


En savoir plus sur Funny Gabon

Subscribe to get the latest posts sent to your email.