Widget de Message Déroulant
Bienvenue sur Funny Gabon. Bonne navigation !

Impacté par des problèmes personnels, Pierre-Emerick Aubameyang a admis avoir vécu « un passage très très compliqué » durant la fin de son aventure à Arsenal, en 2022. Le Marseillais estime avoir été en dépression. « J’ai commencé à boire beaucoup », reconnaît-il.

« Ca a été un passage lourd, difficile. Cela a commencé un peu avant que je sois viré d’Arsenal. Alors oui, c’était une dépression, je pense que c’était lié à mes parents. Ça touche un homme, c’est normal », confesse PEA, désormais lauréat du Prix RFI Marc Vivien Foé avec l’Olympique de Marseille (OM).

Lire aussi:  Les Panthères du Gabon : La victoire ou la prison à l'issue du match

S’il admet ne pas avoir consulté de psychologue à l’époque, Aubameyang estime que l’avoir fait lui aurait permis de sortir plus rapidement de sa spirale négative. « Souvent, on dit qu’il faut en parler. Il n’y a pas de honte à ça. Même si je ne l’ai pas fait, je sais que ça peut vraiment aider. Les gens doivent s’ouvrir à ça. Si je l’avais fait, je pense que ça m’aurait fait du bien », conclut-il, évoquant dans un sourire un déclic, sans en expliquer la raison.

Lire aussi:  [Football] OM : Aubameyang a-t-il le sang de l'iguane ?

« J’avais besoin de peps, de retrouver la joie de gagner un match à domicile. C’est le bordel et à Marseille, je ne pouvais pas mieux tomber. C’est l’extrême, mais c’est ça qu’on aime. »