Widget de Message Déroulant
Bienvenue sur Funny Gabon. Bonne navigation !

Port-Gentil, le 17 mai 2024 – Trois (3) hauts responsables de Perenco Oil and Gas Gabon, dont le Directeur Général (DG), le Directeur Général Adjoint (DGA), et le Directeur Work-over, sont actuellement en garde à vue au B2 à Port-Gentil. Cette mesure fait suite à l’incendie tragique survenu sur le site de Becuna le 20 mars dernier, qui a coûté la vie à cinq (5) employés de l’entreprise.

Selon des sources bien informées, les responsables dd Perenco ont été convoqués ce vendredi pour être entendus par les services du B2 dans le cadre de l’enquête en cours. Cette dernière vise à éclaircir les circonstances exactes de l’explosion qui a causé tant de pertes humaines et de dégâts matériels.

Lire aussi:  Drame de Becuna : une collusion suspectée entre la Procureure Générale de Port-Gentil et Perenco Gabon

L’incident du 20 mars, marqué par une explosion suivie d’un incendie, a rapidement soulevé des questions sur les normes de sécurité et les procédures opérationnelles en vigueur sur le site de Becuna. Les familles des victimes et l’ensemble du personnel de Perenco attendent des réponses claires et des actions concrètes pour prévenir de tels drames à l’avenir.

À la suite des auditions de ce vendredi, les trois dirigeants ont été placés en garde à vue pour les besoins de l’enquête. Cette étape est cruciale pour déterminer les responsabilités individuelles et collectives dans la gestion et la prévention des risques sur le site de production.

Lire aussi:  Port-Gentil : Un pétrolier trouve la mort sur un site d'exploitation en mer

Le procureur de la République devrait, dans les prochains jours, se prononcer sur les suites judiciaires à donner à cette affaire. En attendant, la direction de Perenco Gabon n’a pas encore communiqué officiellement sur la garde à vue de ses hauts responsables, mais a précédemment exprimé sa solidarité avec les familles endeuillées et assuré de sa coopération pleine et entière avec les autorités compétentes.

Lire aussi:  Oligui Nguéma va-t-il commanditer un audit sur la sécurité des infrastructures de Pérenco ?

Ce drame a également relancé le débat sur la sécurité dans l’industrie pétrolière au Gabon, incitant les autorités à renforcer les contrôles et les mesures de prévention dans les sites industriels du pays. Les conclusions de l’enquête seront donc déterminantes non seulement pour rendre justice aux victimes, mais aussi pour améliorer les standards de sécurité dans ce secteur critique pour l’économie gabonaise.


En savoir plus sur Funny Gabon

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.