Widget de Message Déroulant
Bienvenue sur Funny Gabon. Bonne navigation !

Ce samedi 04 mai, l’attente interminable des candidats du concours d’entrée à l’École de Préparation aux Carrières Administratives (EPCA), session 2024, a atteint des proportions alarmantes. Prévues pour débuter à 09 heures 00, les épreuves n’ont toujours pas commencé plus de 02 heures après l’heure prévue.

Selon nos sources, les candidats se trouvent actuellement en situation de débandade dans les différents centres d’examen. Ce désordre rappelle tristement la phase de dépôt de dossiers, marquée par des files d’attente interminables , des attroupements dangereux et une communication défaillante des organisateurs.

Lire aussi:  Concours ENAM : Des centaines de candidats refoulés aux portes des salles de composition

Dans cette atmosphère de confusion, certains candidats expriment leur frustration face au manque de communication claire des organisateurs. Errant debout pendant des heures, ils sont plongés dans l’incertitude quant au début effectif des épreuves. D’autres encore se plaignent de vertiges causés par cette longue attente, mettant en lumière les conséquences physiques et mentales de cette situation chaotique.

Lire aussi:  Concours de police truquée : la manifestation des candidats vire au vinaigre

Il est important de rappeler que les frais de participation à ce concours ont permis à l’État de récolter plus de 100 millions de francs CFA. Cependant, il est regrettable de constater que les candidats inscrits, après avoir payé ces frais, ne sont même pas assurés de pouvoir concourir dans des conditions optimales.

Face à ce dysfonctionnement majeur, les autorités compétentes sont appelées à prendre des mesures urgentes pour remédier à cette situation et garantir le bon déroulement du concours. Les candidats, quant à eux, méritent une transparence totale et un traitement respectueux de leur investissement financier et de leur temps précieux.

Lire aussi:  [Scandale] Concours de police : La publication des résultats truqués suscite la colère des candidats

Nous restons attentifs à l’évolution de cette situation et continuerons à informer nos lecteurs dès que de nouvelles informations seront disponibles.


En savoir plus sur Funny Gabon

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.