Widget de Message Déroulant
Bienvenue sur Funny Gabon. Bonne navigation !

Ce 3 mai 2024, à l’occasion de la Journée Mondiale de la Liberté de la Presse, l’organisation internationale Reporters Sans Frontières (RSF) a publié son rapport annuel sur la liberté de la presse. Malgré quelques progrès, le Gabon reste dans une position peu stable, classé à la 56e place avec 65,83 points.

Dans ce rapport, qui évalue les conditions de la liberté de la presse dans 180 pays, le Gabon se situe à la 56e place derrière les États-Unis, classés 55e, et devance l’Ile Maurice, en 57e position. Cette position reflète les défis persistants auxquels les journalistes gabonais sont confrontés dans l’exercice de leur métier.

Lire aussi:  Cameroun : L'assassinat d'un journaliste suscite l'indignation de la population

Bien que le Gabon ait fait des efforts pour améliorer sa situation en matière de liberté de la presse, des problèmes persistent, notamment en ce qui concerne les entraves à la liberté d’informer et les pressions exercées sur les médias indépendants. RSF souligne également la nécessité pour les autorités gabonaises de renforcer la protection des journalistes et de garantir leur sécurité dans l’exercice de leur travail.

Lire aussi:  Martial Tchibinda, le journaliste partisan qui enfonce davantage la notoriété de Gabon Télévisions

Cette classification rappelle l’importance cruciale de protéger et de promouvoir la liberté de la presse dans le monde entier, non seulement en tant que droit fondamental des individus, mais aussi en tant que pilier essentiel de la démocratie et de la transparence. Alors que le Gabon cherche à progresser sur la voie de la démocratisation, il est impératif que des mesures concrètes soient prises pour garantir un environnement favorable à un journalisme libre et indépendant.

Lire aussi:  Entre abus de pouvoir et musellement de la presse, le Procureur de la République se goure

La publication de ce rapport vient souligner l’urgence d’agir pour renforcer la liberté de la presse au Gabon et dans le monde entier, afin de préserver un pilier fondamental de la société démocratique.


En savoir plus sur Funny Gabon

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.