Widget de Message Déroulant
Bienvenue sur Funny Gabon. Bonne navigation !

Le Congrès américain a adopté, mardi 23 avril, une loi qui force la société chinoise ByteDance à céder son réseau social phare, TikTok, faute de quoi l’application de vidéos sera interdite sur le territoire américain, révèle le journal « Le Monde ».

Le Président Biden a signé la loi mercredi, lançant une période de 270 jours pour que TikTok décide de son avenir aux États-Unis.

Lire aussi:  Khaby Lame sur tapis rouge au Festival International du Film de Venise

Soyons clairs. TikTok n’est pas un modèle d’accès fiable à l’information et son algorithme de recommandation, sûrement l’un des plus addictifs au monde, est un catalyseur majeur de la désinformation, à en croire les experts de Reporter Sans Frontières (RSF). Mais cette pression basée sur les enjeux sécuritaires avec des allégations d’espionnage portées contre la Chine représente pour beaucoup d’observateurs une forme de « chantage économique ».

Lire aussi:  Le chantage émotionnel sur les réseaux sociaux : l'arme des e-truands

Se lancer dans une bataille judiciaire, vendre l’entreprise ou fermer définitivement : tel est l’avenir de TikTok aux États-Unis après l’interdiction du Congrès.


En savoir plus sur Funny Gabon

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.