Widget de Message Déroulant
Bienvenue sur Funny Gabon. Bonne navigation !

Dans une cérémonie discrète qui s’est déroulée hier, samedi 27 avril 2024, à Angondjé, au nord de Libreville, le président de la transition gabonaise, Brice Clotaire Oligui Nguéma, a uni sa destinée à celle d’Anouchka Avome, rapporte Jonas Moulenda, journaliste d’investigation installée en France. Cette union marque un tournant dans la vie du Président de la transition, désormais officiellement polygame.

Seuls les proches parents des deux nouveaux époux ont été conviés à cet événement intime, soulignant la volonté de maintenir la discrétion autour de cette union, surtout au regard de la sensibilité de la question en cette période de la transition.

Lire aussi:  Plus de 20 ans après, Ekomy Ndong ne veut toujours pas épouser l’enfant des gens

Cette nouvelle épouse, Anouchka Oligui, née Avome, présidente de la Fondation Dorcas, prend désormais sa place aux côtés de Zita Oligui, première épouse du président Oligui Nguéma, dans ce qui semble être un grand harem présidentiel. « C’est maintenant que la bataille des chéries commence », réagit un internaute en référence à un série camerounaise.

Lire aussi:  Anouchka Avome devient Mme Oligui Nguéma avec la bénédiction d'Oyem

Il est important de noter que ce mariage intervient après la promulgation d’une loi « taillée sur mesure » permettant à Oligui Nguéma, en tant que meneur du putsch et les autres officiers supérieurs, de pratiquer la polygamie, auparavant interdite aux militaires.

Cette décision ne manquera pas de susciter des réactions diverses au sein de la société gabonaise et au-delà, alors que le président de la transition affiche ouvertement sa polygamie dans un contexte politique et social déjà complexe.

Lire aussi:  Francis Mvemba et Coco Émilia scellent leur union au Cameroun


En savoir plus sur Funny Gabon

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.