Widget de Message Déroulant
Bienvenue sur Funny Gabon. Bonne navigation !

La tension monte à Libreville alors que Yann KOGOU LIGALI, prophète et activiste des réseaux sociaux, a été arrêté devant ses enfants par les éléments de la DGR. Les motifs avancés pour son arrestation sont ses vidéos en ligne, jugées potentiellement incitatrices à un soulèvement populaire en cette période délicate de transition.

Cette arrestation soulève des questions concernant la liberté d’expression et de réunion, des droits fondamentaux qui ne devraient jamais être compromis. En réponse à cette injustice, Innocenta Fabrice BEMVONE BE NZE, ancien candidat à l’élection présidentielle de 2023, a décidé d’entamer une grève de la faim à partir de ce dimanche 28 avril 2024, au rond-point de Ndzeng Ayong, pour exiger la libération immédiate de Yann KOGOU LIGALI.

Lire aussi:  La censure médiatique enfreint la liberté d'expression en période de transition

Dans un geste de solidarité, BEMVONE BE NZE appelle tous les Gabonais à se mobiliser avec lui pour défendre la liberté d’expression et exprimer leur désaccord avec cette arrestation arbitraire. Cette mobilisation vise à faire entendre la voix du peuple et à exiger le respect des droits fondamentaux de chaque citoyen.

Lire aussi:  [Tribune] La liberté de la presse au Gabon : entre réalités et défis

Alors que la situation évolue, la société gabonaise se trouve à un carrefour crucial, où la défense des libertés individuelles et des droits démocratiques est plus que jamais nécessaire.