Widget de Message Déroulant
Bienvenue sur Funny Gabon. Bonne navigation !

Geoffroy Foumboula Libeka, membre de la société civile et récemment nommé Député de la transition, est au centre d’une controverse après ses récentes déclarations sur le chômage des jeunes Gabonais.

Dans un post sur sa page Facebook la semaine dernière, le député du Comité de Transition pour la Restauration des Institutions (CTRI) a suggéré que les jeunes Gabonais sont victimes du chômage en raison de leur consommation d’alcool plutôt que d’entreprendre avec cet argent.

Lire aussi:  Le Gabon toujours sous le joug d'un couvre-feu, une mesure contestée

Foumboula, autrefois « chômeur malheureux » et maintenant rémunéré à un million de francs CFA par mois en tant que député, a été critiqué pour avoir minimisé la gravité du chômage dans le pays tout en rejetant la responsabilité sur les jeunes.

Il a déclaré: « J’ai gagné mon premier million en vendant des croquettes lorsque j’étais encore étudiant à l’Institut National des Sciences de Gestion. » Cette déclaration a été moquée par les internautes, la comparant à celle de Hercule Nze Souala qui prétend être devenu riche en vendant des citrons

Lire aussi:  Pour Bung Pinze, les artistes ogivins sont des «tocards», des «artistes du quartier»

Les réactions ont été unanimes, considérant les propos de Foumboula comme une insulte. Ses critiques soulignent le contraste entre ses prises de position antérieures sur le chômage et sa position actuelle en tant que député de la transition.

La déclaration de Foumboula a suscité une indignation généralisée et a été perçue comme une aberration, surtout compte tenu de sa propre expérience passée de chômage et de sa récente nomination en tant que représentant politique.

Lire aussi:  Oyem : L'accueil du président Oligui Nguema par l'A.T.O.O.N. fait débat


En savoir plus sur Funny Gabon

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.