Widget de Message Déroulant
Bienvenue sur Funny Gabon. Bonne navigation !

Alain-Claude Bilie-By-Nze, ancien Premier Ministre du Gabon, a secoué le pays en annonçant sa démission du poste de deuxième vice-président du Parti Démocratique Gabonais (PDG). Cette décision abrupte survient dans un contexte de tensions grandissantes au sein de l’ancien parti au pouvoir.

Les dissensions internes portent principalement sur le soutien à accorder – ou non – à Brice Clotaire Oligui Nguema, président de la Transition. Cette nouvelle a pris de court de nombreux observateurs politiques qui considéraient Alain-Claude Bilie-By-Nze comme un pilier du PDG. Son départ, loin d’être anodin, pourrait refléter des divisions plus profondes au sein de la formation politique, fragilisant ainsi la cohésion interne.

Lire aussi:  «Ya Ali est venu, chocolat et bonbon» quand des pères et des mères de famille se ridiculisent

La démission de Bilie-By-Nze soulève également des interrogations sur l’avenir du PDG et de la transition politique en cours au Gabon. Alors que le pays tente de naviguer à travers des eaux politiques tumultueuses, cette scission au sein de l’ancien parti au pouvoir pourrait avoir des répercussions importantes sur la stabilité politique et la gouvernance du pays.

Lire aussi:  [Politique] Nicolas Ondo rejoint Gaël Makaya au PDG

Les prochains jours seront cruciaux pour le PDG et pour la scène politique gabonaise dans son ensemble, alors que les différentes factions cherchent à consolider leur position et à maintenir leur influence dans un paysage politique en évolution constante.