Depuis plusieurs semaines, Libreville, la capitale gabonaise, est aux prises avec une nouvelle crise : une pénurie de sucre sous toutes ses formes. Que ce soit en morceaux ou en poudre, le sucre se fait rare dans les rayons des magasins, laissant les ménages et les commerces dans une situation difficile.

Cette situation est d’autant plus alarmante que le sucre est un ingrédient essentiel dans la vie quotidienne, utilisé dans de nombreuses préparations culinaires et boissons. Son absence affecte directement la routine et les habitudes alimentaires des habitants de la capitale.

Lire aussi:  La Gaboprix de la poste d'Akébé fermée pour surenchère du prix de l'huile Cuisin'or

Alors que lors de précédentes pénuries, des problèmes logistiques comme la coupure de la voie ferrée avaient été évoqués comme cause principale, cette fois-ci, les raisons exactes de la pénurie demeurent floues. Les autorités n’ont pas encore communiqué sur les origines de ce manque criard de sucre.

En attendant des explications officielles, les habitants de Libreville doivent faire face à des rayons vides et des prix en hausse sur le marché noir. Les commerçants, quant à eux, se voient contraints de limiter leurs ventes ou de trouver des alternatives pour satisfaire leur clientèle.

Lire aussi:  Le prix de l'huile produite au Gabon par Olam connait une nouvelle augmentation

Cette nouvelle pénurie de sucre souligne une fois de plus les défis auxquels est confronté le secteur alimentaire au Gabon. Les appels à des mesures urgentes pour résoudre cette crise se multiplient, dans l’espoir de voir un retour à la normale dans les plus brefs délais. En attendant, les habitants de Libreville continuent de surveiller de près l’évolution de la situation, espérant pouvoir bientôt retrouver leur produit essentiel dans les rayons des magasins.

Lire aussi:  [Santé] Cérès plus nocif que Top, Pop, Tropic et l'eau de la SEEG ?