Le milieu de terrain Guelor Kanga a été mis à l’écart du rassemblement de l’équipe nationale gabonaise, les « Panthères », en France, suite à un comportement jugé inapproprié par le staff technique.

En rejoignant la sélection nationale à Paris pour participer à deux matchs amicaux internationaux contre le Sénégal et le Congo, Kanga s’est retrouvé au cœur d’une controverse. Il a été surpris par le responsable de la sécurité de l’équipe en train de loger son frère et sa femme dans le même hôtel que l’équipe nationale. Cette proximité a été considérée comme incompatible par le staff, désireux de rompre avec les pratiques passées.

Lire aussi:  CAN U23 : Le Gabon éliminé après 2 défaites et zéro point cumulé

Pour Thierry Mouyouma et son staff, cet écart de comportement est en contradiction avec les exigences disciplinaires établies pour garantir la cohésion du groupe et un traitement équitable pour tous les joueurs. Notamment, Kanga fait partie des 5 capitaines sélectionnés par le sélectionneur pour ses performances et son rôle dans le groupe.

Lire aussi:  Alain Mounguengui convoqué à la Commission de Lutte contre la Corruption

En conséquence, afin de maintenir un environnement sain, le staff technique a décidé d’écarter Kanga du rassemblement et de l’empêcher de participer aux deux matchs amicaux prévus en France. Malgré les excuses présentées par le joueur, celles-ci n’ont pas suffi à changer la décision du staff.

Cette décision intervient même en l’absence de dernière minute de Jim Allevinah, blessé, ce qui complique davantage la tâche des Panthères. Cependant, Mouyouma est resté intransigeant, marquant ainsi une nouvelle ère en matière de discipline au sein de l’équipe.

Lire aussi:  Aubameyang et Lemina, en réalité renvoyés pour avoir fait la bamboula