Port-Gentil, la capitale économique du Gabon, est secouée par des manifestations depuis ce mercredi 21 février 2024, alors que les habitants expriment leur frustration croissante face aux graves lacunes dans les services essentiels fournis par la Société d’Énergie et d’Eau du Gabon (SEEG). Les rues de la ville ont été le théâtre d’un concert de casseroles nocturne, où les manifestants ont scandé des slogans tels que « Chassons la SEEG », exprimant ainsi leur mécontentement face à la situation.

Depuis plusieurs mois, voire années, les habitants de Port-Gentil font face à des pénuries d’eau récurrentes et à des coupures d’électricité intempestives et systématiques. Le manque d’eau dans les robinets et les interruptions fréquentes de l’alimentation électrique ont gravement perturbé la vie quotidienne des habitants, entraînant des difficultés pour les tâches les plus basiques et affectant même les entreprises et les services publics.

Lire aussi:  [Société] SEEG, Airtel & Canal+ : des entreprises de passe-droit au Gabon

La SEEG, qui détient le monopole de la distribution d’eau et d’électricité dans la région, est accusée d’incompétence et de négligence dans la gestion de ses infrastructures. Malgré les sommes considérables générées chaque mois et les faveurs accordées par les autorités, la société n’a pas investi dans la modernisation et l’entretien de ses installations. Les équipements obsolètes et le manque de maintenance ont entraîné une détérioration significative de la qualité des services fournis.

Lire aussi:  [Société] Quand la SEEG détruit impunément nos routes

Face à cette situation insupportable, les habitants de Port-Gentil ont décidé de crier leur mécontentement dans la rue. Ce matin, des barricades ont été érigées dans certaines rues de la ville, perturbant la circulation et attirant l’attention sur leurs revendications légitimes. Les manifestations sont un cri de désespoir de la part de citoyens qui se sentent abandonnés par les autorités et la SEEG et son inamovible directeur général.

En réponse à ces manifestations, les autorités locales ont promis d’engager des discussions avec les représentants des populations pour trouver des solutions immédiates et durables à cette crise. Cependant, les habitants restent sceptiques quant à la volonté réelle de la SEEG et du gouvernement de résoudre ces problèmes fondamentaux qui affectent la vie quotidienne de milliers de personnes à Port-Gentil.

Lire aussi:  [Société] La boue des caniveaux, le nouvel or noir de Port-Gentil

À mesure que les manifestations se poursuivent et que la pression monte sur la SEEG et les autorités, il devient de plus en plus évident que des mesures concrètes doivent être prises pour répondre aux besoins essentiels de la population et garantir un approvisionnement fiable en eau et en électricité dans la ville de Port-Gentil.