Ce week-end, le Ministre gabonais de l’Agriculture, de l’Élevage et de la Pêche, Jonathan Ignoumba, s’est rendu dans la ville de Tchibanga pour faire un don de 5 millions de francs CFA et un trousseau de naissance au couple Ikapi. La particularité de cette donation ? Elle était destinée au nouveau-né du couple, qui a été baptisé des noms et prénoms du Président de la Transition, Brice Clotaire Oligui Nguéma.

Accompagné des autorités locales et des médias nationaux, le Ministre a personnellement remis les présents à la famille de l’homonyme du Président de la Transition au nom de celui-ci. Un geste qui a été présenté comme salutaire pour une famille vivant dans la précarité. En effet, loin d’être un hommage désintéressé, nommer leur fils des noms et prénoms du Président de la Transition était pour eux une tentative désespérée pour espérer joindre les deux bouts.

Lire aussi:  Maonda : Oligui Nguéma insulte copieusement un jeune gabonais au quartier Leyima

Cependant, cette action a rapidement soulevé des questions quant à son caractère altruiste ou opportuniste. En effet, certains ont interprété ce geste comme une stratégie de propagande de la part du Président lui-même, qui aurait saisi cette opportunité pour médiatiser sa supposée générosité dans les médias nationaux. Cette manoeuvre viserait à renforcer sa popularité et à façonner une image de bienfaiteur auprès de la population.

Lire aussi:  Oligui Nguema est-il « aux ordres » de Sassou Nguesso ?

Cette affaire soulève également des interrogations sur l’origine des ressources ayant servi pour le don en appelant à la transparence dans les actions gouvernementales. Certains critiques dénoncent le fait que l’argent du contribuable soit utilisé à des fins de promotion personnelle, plutôt que pour des initiatives véritablement bénéfiques pour la communauté.

Lire aussi:  « L'huile c'est l'huile », quand Oligui Nguéma se donne en spectacle dans une supérette

Dans un contexte où la confiance du public envers les institutions politiques est déjà fragilisée, de telles actions risquent de nourrir le cynisme et le scepticisme de la population à l’égard de ses dirigeants. Il est donc essentiel que les responsables politiques agissent avec intégrité et responsabilité, et veillent à ce que leurs actions bénéficient réellement à ceux qui en ont besoin, sans arrière-pensées politiques.