Libreville, le 14 février 2024 – Une tragédie est survenue au quartier Bas de Gué Gué ce mercredi 14 février. Une femme qui était dans la file d’attente pour renouveler sa carte est décédée dans les locaux de la Caisse Nationale d’Assurance Maladie et de Garantie Sociale (CNAMGS).

La victime, dont l’identité n’a pas encore été révélée, s’est rendue ce mercredi matin à la CNAMGS dans l’intention de renouveler sa carte d’assurance maladie. Le drame survient après qu’elle ait été refoulée d’un hôpital la veille en raison de l’expiration de sa carte.

Lire aussi:  Sénégal: 11 nouveau-nés périssent dans un incendie

Cependant, une fois sur place au Bas de Gué Gué, elle a été confrontée à une foule immense. Les files d’attente s’étiraient sur des mètres et le service avançait à un rythme extrêmement lent. La fatigue, combinée à la maladie et à l’exposition aux vagues de chaleur actuelles, à finalement eu raison d’elle. Elle s’est effondrée soudainement par terre et ne s’est plus jamais relevée.

Lire aussi:  T.B. Joshua, le célèbre télévangeliste nigérian est mort

Les secours, alertés par les témoins, se sont précipités sur les lieux, mais malheureusement, ils n’ont pu que constater le décès de la femme. Cette tragédie soulève des questions sur la qualité du service public et la prise en charge des usagers, en particulier des personnes vulnérables.

Il est impératif que les autorités publiques prennent des mesures pour améliorer l’accès aux services de santé et pour garantir que les personnes les plus vulnérables ne soient pas laissées pour compte. Des mesures telles que la mise en place de bureaux dédiés au renouvellement des cartes d’assurance maladie dans les hôpitaux et les cliniques en partenariat avec l’État pourraient aider à prévenir de telles tragédies à l’avenir.

Lire aussi:  Deux comptables de la CNAMGS au gnouf pour avoir volé l'argent destiné aux prêtres

Cet incident doit servir de rappel urgent à l’administration publique pour prioriser le bien-être des citoyens et assurer une assistance efficace et rapide à ceux qui en ont le plus besoin.