Aux environs de minuit samedi soir, un tragique incident a eu lieu à Yaoundé, la capitale du Cameroun. Le véhicule transportant l’artiste Ténor a violemment heurté un enfant avant de prendre la fuite, laissant derrière lui une scène de désolation. L’enfant, dont l’identité n’a pas été révélée, a été admis à l’hôpital de Somatel Biyem Asi dans un état critique, laissant ses parents dans l’angoisse et la douleur.

Ténor, revenant d’un concert donné à l’esplanade de la mairie de Yaoundé 6, semblait être le conducteur du véhicule au moment de l’incident. Les circonstances exactes de l’accident restent floues, mais ce qui est certain, c’est que le jeune artiste a quitté la scène sans prêter assistance à la victime.

Lire aussi:  [Fait-divers] Un accident de la route fait 5 morts près d'Oyem

Ce dimanche 11 février, un nouvel élément est venu éclaircir cette sombre affaire. Selon un membre de la famille de l’enfant renversé, Ténor aurait pris contact avec la mère de la victime pour reconnaître sa responsabilité dans l’accident et exprimer ses regrets. L’artiste aurait assumé pleinement les conséquences de ses actes, offrant un début de réconfort à une famille bouleversée.

Lire aussi:  [Drame] L'épouse du pasteur d'Adzap-Effack retrouvée morte entre des tombes

Pourtant, cet incident ravive les souvenirs douloureux du passé. En 2021, Ténor était déjà impliqué dans un accident de la route à Douala, ayant coûté la vie à la jeune Erika Moulioum. Cette tragédie avait secoué le Cameroun et mis en lumière les dangers de la conduite imprudente.

Aujourd’hui, la question se pose : quelle sera la suite de cette affaire ? La justice devra-t-elle intervenir pour assurer que la responsabilité soit pleinement assumée ? Ou la famille de la victime préférera-t-elle régler cette affaire à l’amiable avec l’artiste ?

Lire aussi:  [Urgent] Un incendie déclaré à la Présidence cette nuit

Quelle que soit l’issue, cet incident souligne l’importance de la prudence au volant et la nécessité pour les personnalités publiques de faire preuve d’exemplarité. En attendant, nos pensées vont à la jeune victime et à sa famille, dans l’espoir d’un rétablissement rapide et d’une réparation adéquate.