Widget de Message Déroulant
Bienvenue sur Funny Gabon. Bonne navigation !

Lors du Conseil des Ministres de ce mercredi 7 février, le Ministère de la Fonction Publique et du Renforcement des Capacités a soumis un projet de loi sur l’âge de départ à la retraite en République gabonaise. La proposition : porter l’âge de la retraite des agents civils de l’État à 62 ans, une décision qui a été entérinée.

Pourtant, cette décision suscite des inquiétudes quant à ses implications sur la composition de l’administration gabonaise. En effet, certains observateurs craignent que cette mesure ne contribue à ce qu’ils appellent la « gériatrisation », c’est-à-dire, le vieillissement de la fonction publique. En d’autres termes, cela signifie que les travailleurs âgés continueront à occuper des postes plus longtemps, au détriment des jeunes générations confrontées à un taux de chômage alarmant.

Lire aussi:  Service public : Demander le «coca» aux usagers passible de prison

Cette préoccupation est exacerbée par le contraste saisissant avec l’espérance de vie moyenne au Gabon, établie à 66 ans en 2021 selon la Banque Mondiale. En prolongeant l’âge de la retraite à 62 ans, les travailleurs pourraient se retrouver dans une situation où ils passent une grande partie de leur vie active sans bénéficier d’une période de repos bien méritée.

Lire aussi:  Le mot «retraité» classé comme une injure passible de prison à la demande de la CNSS

Cette décision soulève donc des questions cruciales sur l’équilibre entre les besoins des travailleurs vieillissants et les opportunités d’emploi pour la jeunesse gabonaise. Bien que l’objectif puisse être de garantir la continuité des services publics et de préserver les ressources humaines expérimentées, il est essentiel de ne pas compromettre les chances des jeunes travailleurs d’accéder à des emplois et de contribuer au développement du pays.

Lire aussi:  [Tribune] Fonction publique ordurière et anarchie administrative: Où va le Gabon ?

Le débat sur l’âge de la retraite est complexe et mérite une réflexion approfondie, en tenant compte des réalités démographiques, économiques et sociales du Gabon. Il est impératif que les décideurs prennent en considération les perspectives à long terme et cherchent des solutions équilibrées qui bénéficient à l’ensemble de la population, tant aux travailleurs seniors qu’aux jeunes en quête d’opportunités professionnelles.


En savoir plus sur Funny Gabon

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.