Widget de Message Déroulant
Bienvenue sur Funny Gabon. Bonne navigation !

Port-Gentil, le 18 décembre 2023 — Une nouvelle tragédie secoue la communauté de Port-Gentil au Gabon, alors que Lionel, un jeune résident du quartier « Chic », a perdu la vie des suites d’une bavure policière survenue lors d’une patrouille pendant les heures du couvre-feu.

Ce drame survient à peine quelques semaines après la mort similaire de Karl Angoué dans des circonstances identiques à Libreville, suscitant l’indignation et la colère au sein de la population locale. Les autorités n’ont pas encore commenté ces événements, mais la répétition de ces tragédies soulève des questions sérieuses quant à la manière dont le couvre-feu est géré et appliqué.

Lire aussi:  Mort de Karl : SOS Prisonniers Gabon demande une autopsie

La famille éplorée de Lionel a décidé de porter son corps au Palais de Justice de Port-Gentil, cherchant justice pour la perte brutale de leur proche. Des membres de la communauté se sont joints à eux pour exprimer leur soutien et appeler à une enquête transparente sur les circonstances entourant la mort de Lionel.

Lire aussi:  Port-Gentil: Invitées à un anniversaire, 2 adolescentes meurent à la plage
La dépouille de Lionel devant le Palais de Justice de Port-Gentil. (c) FG 2023 | TDR

Des voix s’élèvent pour remettre en question l’utilité du couvre-feu, se demandant s’il n’est pas devenu un prétexte pour des abus policiers et des violations des droits fondamentaux. La situation s’intensifie dans un pays censé être en période de libération, mettant en lumière la nécessité d’un examen approfondi des pratiques de maintien de l’ordre.

Lire aussi:  Un Gabonais de 34 ans tué au PK 11 par un sujet camerounais

En attendant une réponse officielle des autorités, la communauté attend des mesures concrètes pour garantir que de tels incidents ne se reproduisent plus. L’affaire de Lionel soulève des préoccupations plus larges quant à la sécurité des citoyens et à la responsabilité des forces de l’ordre, rappelant la nécessité d’une vigilance continue pour préserver les droits fondamentaux de tous.


En savoir plus sur Funny Gabon

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.