Widget de Message Déroulant
Bienvenue sur Funny Gabon. Bonne navigation !

La semaine dernière a été marquée par une série d’événements choquants impliquant sept leaders syndicaux du Syntee+. Après avoir été arrêtés et détenus pendant 72 heures, ces syndicalistes ont été relaxés, mais une mesure extrême a été prise à leur encontre : le rasage de leurs crânes, y compris pour les femmes du groupe.

Cet acte d’abus a suscité une vive réaction au sein de la société civile, où certains membres ont exprimé leur solidarité en se rasant la tête. Cependant, la mobilisation ne s’est pas arrêtée là. Ce lundi, une manifestation de soutien sans précédent s’est déroulée, avec la quasi-totalité des collègues des leaders syndicaux se rasant également les cheveux.

Lire aussi:  L'artiste Innoss B offre une cité aux sinistrés de Goma

Cette action symbolique vise à dénoncer l’injustice subie par les leaders syndicaux du Syntee+ et à exprimer une solidarité sans faille envers eux. Les images de ces rasages massifs circulent sur les réseaux sociaux, attirant l’attention nationale et internationale sur cet incident choquant.

Les membres de la société civile, ainsi que les collègues des leaders syndicaux, ont souligné que le rasage collectif va au-delà de la simple esthétique capillaire. Il incarne un geste puissant de résistance face à l’oppression et un moyen de défier les abus de pouvoir.

Lire aussi:  [Société] Des vols des compteurs d'eau enregistrés au PK 11 pendant la nuit.

Des appels à l’action et à la justice se multiplient, mettant la pression sur les autorités pour enquêter sur les circonstances entourant l’arrestation et le traitement infligé aux leaders syndicaux du Syntee+. Le rasage massif devient ainsi le symbole d’une communauté unie contre l’injustice et l’abus de pouvoir au Gabon et ailleurs.

Lire aussi:  L’explosion d’un transformateur à l’origine d’une coupure d’électricité à Awoungou


En savoir plus sur Funny Gabon

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.