Annoncé il y a quelques jours sur les réseaux sociaux, notamment sur Facebook, les Kotas Awards Distinctions, la cérémonie de récompense des personnes qui se sont distinguées dans plusieurs domaines au cours de l’année, sont de retour pour sa troisième édition après un temps mort.

Organisé par l’intellectuel gabonais autoproclamé et serial entrepreneur citron Nze Souala Hercule sous le thème « Retour aux sources », les Gabonese Award Of The Year devenus les Kotas Awards Distinctions sont repartis sur près de 30 catégories cette année. La cérémonie officielle est prévue pour le 27 décembre 2023 au jardin botanique.

Lire aussi:  Affaire Malaïka : Nze Souala et Espoir la Tigresse se renvoient la patate chaude

Si on note l’engouement de certains acteurs du showbiz gabonais, d’autres, en revanche, se désintéressent à l’annonce de l’identité du promoteur de l’événement. Pour eux, « c’est sa com’ à lui pour se faire voir et remonter dans l’estime des Gabonais qui l’ont déclaré persona non grata pour sa proximité avec le pouvoir d’Ali Bongo », estime une partie de l’opinion.

Pour Jean François, « faire des awards sans réellement se battre pour industrialiser l’art n’est qu’une perte de temps. C’est même mettre la charrue avant les bœufs», déclare-t-il. En réalité que vaut un masque taillé dans un bois quelconque quand ton art n’est pas valorisé et rentable sur le plan national ? Quel est la valeur d’un Kota Awards au Gabon quand ce n’est pas suivi d’un plan de développement de carrière et de promotion des talents les 364 autres jours de l’année ?

Lire aussi:  «Anguezomo est dépensière. Elle voulait me ruiner», Nze Souala

« C’est pour pour se faire bien voir par les autorités de la transition », affirme Aurélie, une webinaute gabonaise. En effet, on serait tenté de le croire, lorsque, dans les catégories « Évènement marquant de l’année » et « Personnalité la plus aimée des Gabonais » c’est respectivement le coup d’État du 30 août dernier et le Général Brice Clotaire Oligui Nguema qui sont plébiscités.

Lire aussi:  [Enquête] Nze Souala Hercule: Un pseudo entrepreneur à la solde du pouvoir

Une stratégie qui a déjà fait ses preuves par le passé avec un processus de sélection biaisé qui a jeté le discrédit sur la pertinence du jury chargé de rendre les décisions. Les 5 personnes ou entités nommées par catégories seront à découvrir très prochainement.