Widget de Message Déroulant
Bienvenue sur Funny Gabon. Bonne navigation !

Le meurtrier présumé du Malien Fofana Amara a été rattrapé par la Police Judiciaire (PJ), quelques heures après la découverte du corps de ce dernier aux alentours du stade omnisports Omar Bongo, à Petit Paris. Il s’agit de son compatriote Keita Mamadou, âgé de 36 ans et exerçant comme chauffeur.

Celui-ci a été écroué à la maison d’arrêt de Libreville. En effet, dans la journée de mercredi 8 novembre dernier, le corps sans vie de Fofana Amara avait été découvert par les riverains dans une fosse aux alentours du stade omnisports Omar-Bongo de Libreville. Précisément au quartier Petit-Paris, dans le 3e arrondissement de Libreville.

Lire aussi:  Le Capitaine Apollinaire Mapangou, violait ses 3 belles-filles depuis 2014 sans être inquiété

La victime avait été tuée par son compatriote, qui après avoir été interrogé par les forces de police a fini par avouer son crime, qu’il dit avoir commis avec des coups de poings. En effet, selon ce dernier, tout est parti d’une banale dispute entre les deux compatriotes. Keita Mamadou, propriétaire de plusieurs véhicules pick-up à usage de transports suburbain, dit avoir été approché par le défunt, en vue d’emprunter une de ses voitures pour effectuer une transaction. Demande catégoriquement refusée par le propriétaire, qui évoquera plusieurs raisons.

Lire aussi:  Christian Bernard Rekoula victime de menaces de mort

Ainsi, en plein Petit-Paris et devant plusieurs personnes, les deux protagonistes ont commencé à se disputer et à s’insulter. Puis Keita Mamadou dit avoir abandonné le défunt pour rentrer chez lui. Puis en soirée, poursuit-il, Fofana le rejoint à son domicile pour continuer les disputes.

Las d’être insulté, Keita dit avoir proposé à son compatriote de s’éloigner des regards pour aller se battre au stade pour terminer une fois pour toutes cette histoire. Défi accepté par le défunt. Ainsi sur les lieux, Keita confie avoir frappé à plusieurs reprises Fofana, avec des coups de poings et coups de tête, jusqu’à ce qu’il tombe inconscient. Voyant qu’il ne réagissait plus, il prit alors conscience qu’il venait de commettre l’irréparable. C’est ainsi qu’il prend le corps et le jette dans une fosse, avant de regagner son domicile. Mais peu de temps après, il a été interpellé par la PJ.

Lire aussi:  Libreville : Elle se réveille dans un cimetière après avoir passé la nuit avec un inconnu

© L’Union


En savoir plus sur Funny Gabon

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.