Widget de Message Déroulant
Bienvenue sur Funny Gabon. Bonne navigation !

Lors d’une audience tenue le 1ᵉʳ novembre 2023, le président de la Transition, le Général de Brigade Brice Clotaire Oligui Nguema, a confié une mission d’une importance capitale au Secrétaire Général du Conseil Supérieur de l’Ordre Gabonais des Architectes, Jean-Noël Ngokouba. Il s’agit de la construction de Libreville 2 : une ville moderne et futuriste.

Inutile de le rappeler, le projet « Libreville 2 » était porté par Gervais Oniane, candidat à la Présidentielle du 26 août 2023. Tout au long de la campagne électorale et suivant ses interventions publiques, Gervais était présenté comme un « nostalgique de ses années de collaboration avec Ali Bongo au ministère de la Défense Nationale » et « l’opposant qui s’oppose aux opposants et qui défend avec véhémence et enthousiasme les décisions favorables au camp du pouvoir prises au détriment du peuple gabonais ». Une posture qui a donné des raisons à nos confrères de Dépêches 241 de voir en lui « le parfait infiltré au service du pouvoir ».

Nommé récemment Haut Représentant Personnel du Chef de l’État, Président de la Transition Général de Brigade Brice Clotaire Oligui Nguema, Gervais Oniane a usé de sa fonction pour faire adopter son projet comme l’une des priorités de la transition. Sa stratégie repose essentiellement pour un projet futuriste « Libreville 2 » qui ne lui a même pas permis d’avoir 2% aux récentes élections.

Lire aussi:  Gabon : Les putschistes au cœur de l'organisation des élections

Le rôle de la transition décliné par la charte de la transition est la réforme des institutions et la révision de la Constitution et du code électoral. Il est très précoce de parler construction d’une nouvelle ville en quelques mois seulement alors que des Gabonais ont des problèmes beaucoup plus urgents à gérer au quotidien. Le CTRI devrait plutôt se concentrer à restaurer les institutions et refonder les textes qui régissent la République. Le président du CTRI devrait garder son « projet de société » pour les prochaines échéances électorales au terme de la transition.

Lire aussi:  Oligui Nguéma et le CTRI auraient-ils prolongé la transition jusqu’en 2026 ?

Considérant que la transition dure entre 6 mois et 2 ans comme souhaité par le grand nombre, comment peut-on construire une ville moderne et durable en quelques mois seulement ? Serait-ce une manière subtile de nous faire comprendre que la transition aura une durée beaucoup plus importante que souhaitée ? Ou bien, Oligui Nguema va se présenter aux élections présidentielles et est déjà sûr de gagner pour matérialiser cet ambitieux projet ?

Lire aussi:  Les 8 missions de la Transition définies par la Charte desquelles s’éloigne le CTRI

En chaque chose, il y a un non-dit. À ce stade, gardons-nous de l’euphorie populaire. Ce ne sont pas les projets qui ont manqué dans ce pays. C’est leur réalisation qui a été un véritable échec. Comme Ali Bongo en 2009 avait promis l’émergence en 2025 pour espérer faire 3 mandats au pouvoir, les Oyemois Gervais Oniane et Oligui Nguema pourraient vouloir prolonger la durée de la transition de plusieurs années encore avec la promesse de construire une ville moderne.


En savoir plus sur Funny Gabon

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.