Widget de Message Déroulant
Bienvenue sur Funny Gabon. Bonne navigation !

Ce mercredi soir, le 1er novembre 2023, SOS Prisonniers Gabon s’est rendue au chevet de la famille de Karl Stécy Angoué décédé dans des circonstances encore opaques dont les auteurs seraient des militaires gabonais.

« Nous avons pu rencontrer son papa et nous avons vu un homme attristé par le départ tragique de son fils … mais un homme engagé et déterminé pour que Justice soit rendue », a déclaré Lionel Ella Engonga, président de SOS Prisonniers Gabon (SPG), par ailleurs député de la transition. D’après des témoins de la scène, Karl aurait été frappé à mort par des militaires, parce qu’il aurait violé l’heure du couvre-feu.

Lire aussi:  Les frères kidnappés par un militaire libérés après 10 jours de séquestration

SOS Prisonniers Gabon rappelle que l’article 8 de la Charte de la transition dispose « (…) aucune situation d’exception ou d’urgence ne doit justifier les violations des droits humains ». L’article 11 quant à lui précise : « Nul ne peut faire l’objet de tortures ou de traitements cruels, dégradants ou inhumains ». SOS Prisonniers se réjouit déjà de l’ouverture d’une enquête ouverte par le Procureur de la République, car dans ce Gabon qui est en train de se restaurer, aucun crime ne doit rester impuni.

Lire aussi:  [Fait-divers] Une découverte macabre émeut les riverains du quartier Salsa

Pour la manifestation de la vérité, nous invitons le Parquet de la République à faire une autopsie en présence de toutes les parties. L’alinéa 2 de l’article 65 du Code de procédure pénale dispose : « Le Procureur de la République peut ordonner une enquête aux fins des recherches de la cause de la mort ou requérir une information aux mêmes fins ».

SOS Prisonniers Gabon, présente une fois de plus ses sincères condoléances à la famille du disparu et s’engage à l’accompagner afin que Justice soit rendue.

Lire aussi:  L'artiste Creol agressée physiquement par les agents de force de l'ordre ?


En savoir plus sur Funny Gabon

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.