Widget de Message Déroulant
Bienvenue sur Funny Gabon. Bonne navigation !

Selon les informations du magazine panafricain Jeune Afrique, Paris a souhaité discuter avec les émissaires des autorités de la transition gabonaise conduits par le Premier Ministre Raymond Ndong Sima (RNS) à propos des « grands dossiers du moment ».

Il s’agit de la première réunion entre membres des gouvernements des deux pays. La rencontre informelle s’est tenue dans la suite d’un hôtel de Marrakech, en marge des Assemblées Annuelles 2023 du Groupe de la Banque Mondiale (BM) et du Fonds monétaire international (FMI), organisées au Maroc du 9 au 15 octobre derniers, rapporte Jeune Afrique.

Lire aussi:  À Oyem, Oligui Nguema compare Ali Bongo à un sanglier et provoque la controverse

Loin des caméras et des regards indiscrets, la macroniste Chrysoula Zacharopoulou, Secrétaire d’État chargée du Développement, de la Francophonie et des Partenariats Internationaux, s’est donc entretenue, à la demande des autorités françaises, avec une délégation gabonaise conduite par le Premier Ministre, Raymond Ndong Sima.

Quelle est la place de la France dans un Gabon sans les Bongo ? Comment amorcer l’après-Bongo sans mettre en péril les intérêts de la France ? Les échanges de cette discrète réunion ont été classés « top secret » à cause de la sensibilité du contexte actuel. Emmanuel Macron préfère désormais jouer la carte de la prudence eu égard aux précédents que l’Élysée a vécu en Afrique de l’Ouest notamment au Mali, au Burkina Faso et, plus récemment, au Niger.

Lire aussi:  Maonda : Oligui Nguéma insulte copieusement un jeune gabonais au quartier Leyima

Des sources proches des arcanes politiques susurrent qu’il était question pour les émissaires de Macron de demander des gages pour la préservation des intérêts de la France aux nouvelles autorités gabonaises. Cela inclus les intérêts économiques, les accords militaires, la coopération bilatérale, entre autres. Toutefois, ni la partie française, ni les autorités gabonaises n’ont souhaité communiquer sur l’objet de cette rencontre. Une situation qui remet en cause la transparence prônée depuis le depuis de cette transition.

Lire aussi:  Le Général Brice Clotaire Oligui Nguéma envisage de vendre le Palais parisien des Bongo


En savoir plus sur Funny Gabon

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.