Widget de Message Déroulant
Bienvenue sur Funny Gabon. Bonne navigation !

La toile gabonaise est en ébullition depuis la publication, ce mercredi, d’une vidéo polémique devenue virale. Dans celle-ci, une jeune fille dénommée Malaïka se plaint d’avoir « été couillonnée » par les personnes qui ont reçu de l’argent pour l’aider à reconstruire son salon de coiffure parti en fumée.

Mise en place de la chaîne de solidarité et début des travaux de réfection

Début août 2023, la jeune Malaïka, lycéenne dans la ville d’Oyem, a perdu son salon de coiffure dans un incendie qu’elle a qualifié de « criminel » à Libreville. Une chaîne de solidarité chapeautée par Nze Souala Hercule, Mme Okenkali et Espoir La Tigresse a été montée illico presto. Une cagnotte via Airtel Money a été mise en place pour recevoir les contributions des bonnes volontés. Nze Souala, Mme Okenkali et Espoir La Tigresse s’étaient dépêchés sur les lieux pour constater les dégâts et témoigner de leur soutien. Pour la circonstance, Malaïka a reçu un million de francs CFA des mains des 3 acteurs susmentionnés.

Lire aussi:  Après le Gabon, Obelixx s'installe à Abidjan pour «blaguer» les Ivoiriens

Le 8 août 2023, quelques jours après le sinistre, les travaux de réfection ont été engagés sur le site du restaurant parti en fumée. Contre toute attente, ils ont été arrêtés 2 jours avant le délai de livraison du chantier par la bailleresse pour des raisons non avouées. Pour Nze Souala Hercule, les travaux étaient déjà réalisés à plus de 80% toiture et plafond compris. Malheureusement, Il fallait donc chercher un autre local pour abriter le salon de coiffure de Malaïka. Ce qui a pris du temps jusqu’aux élections générales et les évènements post-électorales que le pays a connu ont davantage retardés les choses.

Synergie Républicaine et Nze Souala chez Malaïka sur le lieu du sinistre.

« J’ai l’impression que moi-même je me suis fait couillonnée »

« Après les élections, silence radio », déclare la jeune fille dans la vidéo polémique. Mme Okenkali, Espoir La Tigresse et la dame commise par Nze Souala Hercule pour l’assister la renvoie toutes vers Nze Souala qui en saurait un peu plus sur la gestion des fonds de la cagnotte et les orientations à prendre. Sauf que ce dernier ne décroche plus à son téléphone et ne répond plus, non plus, aux messages de la sinistrée.

Lire aussi:  «Anguezomo est dépensière. Elle voulait me ruiner», Nze Souala

D’après Malaïka, l’argent engagé dans les travaux de réfection ne fait même pas la moitié de la cagnotte sans toutefois donner de montant. Elle affirme que le million qu’elle a reçu devant les caméras n’était que du buzz. Elle dit n’avoir bénéfice d’aucun francs. « C’était juste pour les photos », déclare-t-elle avant de rajouter : « J’ai l’impression que moi-même je me suis fait couillonnée », a-t-elle déploré.

Malaïka recevant l’argent en larmes.

Nze Souala bat en brèche et décide d’attaquer Malaïka en justice pour diffamation

Se sentant diffamé dans la version de l’histoire racontée par la jeune Malaïka, Nze Souala Hercule a décidé de porter plainte pour « atteinte à [s]on honneur ». Dans un article de presse paru ce 19 octobre sur Focus Média Group et relayé sur la page Facebook de Synergie Républicaine, Nze Souala Hercule déclare que seuls les fonds du million remis en main propre ont été utilisés pour les travaux de réfection du local. L’argent de la cagnotte Airtel Money serait géré par Espoir La Tigresse, la même qui avait déjà renvoyé la jeune fille vers Nze Souala.

Lire aussi:  Espoir La Tigresse classe Creol et les Fantastiks

C’est un jeu de fourbes dans lequel la petite Malaïka dit ne plus se retrouver. Finalement, qui le ment et qui dit vrai ? Difficile de le savoir surtout lorsque Malaïka, elle-même, manque de cohérence dans son discours tonitruant.

Mme Okenkali, Espoir La Tigresse, Malaïka et Nze Souala Hercule devant le salon de coiffure réduit en cendres


En savoir plus sur Funny Gabon

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.