Widget de Message Déroulant
Bienvenue sur Funny Gabon. Bonne navigation !

Dans un article intitulé « Franc-maçonnerie : la Grande loge du Gabon divisée sur le cas d’Ali Bongo Ondimba » paru le 1er octobre 2023, le magazine Jeune Afrique fait des révélations troublantes sur les arcanes de la Grande Loge du Gabon (GLG) dont Ali Bongo est toujours le « Grand Maître ».

Aux premières heures du coup d’État, Ali Bongo Ondimba a été le premier à avoir appelé à la rescousse les maçons, notamment anglo-saxons, dans une vidéo en anglais et les implorant en ces termes : « So I’m calling you to make, to make noise, to make noise really ».

Selon les initiés, le fait de le répéter trois fois est un signal maçonnique de détresse issu de la pratique américaine. De par le serment qu’ils
ont prononcé, les maçons ne se battent pas les uns contre les autres sans se parjurer. Le cas du « suicide » du président chilien Salvador
Allende, consécutif au coup d’État du général Augusto Pinochet, alors que tous les deux étaient franc-maçons, hante encore les esprits.

Lire aussi:  Hervé Patrick Opiangah : un ministre à scandales vomi par le peuple

Jeune Afrique révèle également que le Général de Brigade Brice Clotaire Oligui Nguema, président de la transition gabonaise a été initié à cette obédience maçonnique, la plus grande du pays, sous l’ère Bongo père mais n’est pas régulier dans les temples. « Le sort de la transition se joue aussi dans le secret des loges », conclu le magazine.

Lire aussi:  Paul Kesany remplace Stéphane Nzeng en qualité de Conseiller de la Présidence de transition


En savoir plus sur Funny Gabon

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.