Widget de Message Déroulant
Bienvenue sur Funny Gabon. Bonne navigation !

Paul Ulrich Kessany, ancien international et capitaine des Panthères du Gabon, remplace Stéphane Zeng à la Présidence de transition en qualité de Conseiller chargé des questions liées à jeunesse, au sport et à la culture.

Nommé il y a quelques jours au département jeunesse, sport et culture en qualité de conseiller spécial, l’informaticien et lanceur d’alertes Stéphane Zeng ne s’était toujours rendu à Libreville jusqu’à hier pour remplir les formalités administratives en lien avec sa nomination. Il se susurrait déjà qu’il avait décliné l’offre, mais l’intéressé n’a jamais voulu commenter sur la question, laissant le mystère tout entier.

Lire aussi:  Oligui Nguéma nomme un réfugié congolais DG de l’ENSET et suscite la polémique

C’est donc ce mardi 12 septembre à la faveur du communiqué final du Conseil des Ministres lu par Laurence Ndong, Ministre de la Communication, par ailleurs Porte-parole du Gouvernement que Paul Ulrich Kessany Zategwa a été annoncé comme conseiller en remplacement de Stéphane Zeng.

Ce remaniement remaniement est interprété diversement au sein de l’opinion. C’est d’ailleurs le deuxième du genre en moins d’une semaine. Si pour certains le Président de la transition a préféré maintenir Hervé Patrick Opiangah et écarter Stéphane Zeng devenu peut-être trop gênant, d’autres estiment qu’il était déjà incompatible d’avoir Stéphane Zeng et Opiangah dans le même camp. Stephane aurait donc choisi de décliner l’offre.

Lire aussi:  La transition va-t-elle consacrer la fin de la "résistance" et de l'activisme politique au Gabon et dans la diaspora ?

Quoiqu’il en soit, cette transition soulève des questions fondamentales de crédibilité au regard de toutes les tractations en coulisses et les personnes désignées pour conduire ce pays vers la félicité. Le vote de confiance de la population se mesure par les nombreux avis divergents qu’on peut lire dans les médias, sur les réseaux sociaux ou écouter dans les quartiers.

Lire aussi:  Oligui Nguéma et le CTRI auraient-ils prolongé la transition jusqu’en 2026 ?


En savoir plus sur Funny Gabon

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.