Widget de Message Déroulant
Bienvenue sur Funny Gabon. Bonne navigation !

Brice Clotaire Oligui Nguema, le Président de la transition était face aux Directeurs Généraux de l’administration publique et privée gabonaise. Dans son message à leur endroit, il s’est montré particulièrement intransigeant : restituer l’argent volé ou reçu sans le meriter sous 48 heures ou finir en prison.

Le Président du Comité de Transition pour la Restauration des Institutions (CTRI) a reçu les responsables des administrations publiques et privées du Gabonais. Selon des sources concordantes, il leur a sommé de restituer argent et biens matériels indus sous 48 heures, 2 jours.

Lire aussi:  François Ntoutoume Emane épinglé dans une affaire de corruption

« Chaque DG qui se trouve dans cette pièce qui sait qu’il a fricoté avec les enfants là [Noureddine et son gang, ndlr] ou alors qu’il a pris plus que de raison doit venir rendre l’argent et s’expliquer sous 48 heures. Venez vous-mêmes car nous savons déjà qui vous êtes », a-t-il intimé.

Lire aussi:  Lee White a quitté le Gabon le 7 octobre (Jeune Afrique)

Aussi, renchérit-il, « Si dans les 48 heures, vous ne vous êtes pas présenté auprès des services du B2, DGR ou DGSS nous viendrons vous chercher et vous allez comprendre la différence ».

Au regard du nombre des personnes qui pourraient être impliquées dans ces enquêtes, il va falloir construire deux (2) nouvelles prisons pour les accueillir.

Lire aussi:  Franceville : un enseignant arrêté en violation des franchises scolaires


En savoir plus sur Funny Gabon

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.