Widget de Message Déroulant
Bienvenue sur Funny Gabon. Bonne navigation !

Le Professeur Albert Ondo Ossa, membre de la Plateforme Alternance 2023, désigné candidat consensuel le 18 août dernier semble désormais isolé de ses pairs depuis le putsch du 30 août intervenu après l’annonce de la réélection d’Ali Bongo Ondimba.

Il incarnait l’espoir de tout un peuple, le Josué contemporain qui ferait entrer le peuple d’Israël à Canaan, la Terre Promise. Réuni au sein de la Plateforme Alternance 2023 avec cinq (5) autres candidats de l’opposition, ils s’étaient engagés à « débongoniser » le Gabon.

Lire aussi:  Mike Jocktane et Thérence Gnembou arrêtés à la frontière équato-guinéene

Cependant, depuis la chute d’Ali Bongo Ondimba, la Plateforme Alternance 2023 semble disloquée et Albert Ondo Ossa est retranché seul dans son coin. Si Raymond Ndong Sima a déclaré ne pas épouser sa démarche d’exiger la poursuite du décompte des voix avec tous les risques que cela comporte, les quatre (4) autres leaders de l’opposition préfèrent ne pas se prononcer.

Lire aussi:  Mike Jocktane et Thérence Gnembou placés sous mandat de dépôt

C’est désormais un secret de Polichinelle. Les leaders politiques réunis au sein de la plateforme Alternance 2023 ne partagent plus la même vision. Reçus en audience par le Président de la Transition ce dimanche, l’absence éloquente du Professeur Albert Ondo Ossa a suscité des interrogations.

Grand absent de cette rencontre, l’universitaire ne serait pas totalement fermé au dialogue, mais il estime que c’est plutôt à Brice Oligui d’aller vers lui, selon certaines indiscrétions.

Lire aussi:  Officiel : Raymond Ndong Sima quitte la plateforme Alternance 2023


En savoir plus sur Funny Gabon

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.