Widget de Message Déroulant
Bienvenue sur Funny Gabon. Bonne navigation !

Le réalisateur, activiste et membre de la société civile gabonaise Bernard Christian Rekoula a été pris à partie par des militaires gabonais en service à l’ambassade du Gabonaise en France. Il a été évacué vers une structure sanitaire par les pompiers.

À trois (3) jours du scrutin, les manœuvres se multiplient du côté du pouvoir pour semer la confusion au sein de l’opinion. En effet, ce mercredi matin, Bernard Christian Rekoula s’est rendu à l’ambassade du Gabon en France pour consulter les listes électorales et le cas échéant, retirer sa carte d’électeur.

Lire aussi:  Rennes : Un Gabonais de 32 ans poignarde un artisan français dans le dos

Une dispute s’en est suivie au sein du bâtiment et les gendarmes gabonais en service à l’ambassade ont molesté Christian Rekoula. Ils l’ont traîné sous les arbres dans la cour, l’ont menotté et tabassé jusqu’à déchiré ses vêtements.

Dans une vidéo partagée sur la toile par le lanceur d’alerte Stéphane Zeng, on y voit un homme corpulent dévêtu identifié comme Christian qui est agressé par 3 agents de l’ambassade. Un acte de violence qui ne s’explique pas. La diaspora diaposra gabonais a tout de suite condamné cet acte odieux en vers un compatriote dans ses droits.

Lire aussi:  Creol a mordu un policier après avoir violé un sens interdit et refusé d'obtempérer

Pour rappel, Bernard Christian Rekoula est impliqué dans la défense des populations, de l’environnement et lutte contre la corruption et la dictature gabonaise. Il a publié des reportages saillants sur la pollution par l’entreprise Perenco. Il faisait l’objet de menace et le domicile de sa mère qui abritait son bureau a été pillé. Craignant pour sa vie, il s’est réfugié en France.

Lire aussi:  Un militaire assiste impuissant à une agression au PK6 et se rend coupable de non-assistance à personne en danger


En savoir plus sur Funny Gabon

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.