Widget de Message Déroulant
Bienvenue sur Funny Gabon. Bonne navigation !

Les Gabonais résidant dans plusieurs pays étrangers ne pourront pas voter ce 26 août 2023. C’est ainsi qu’a décidé le Centre Gabonais des Élections (CGE) qui n’a pas pris en compte ce paramètre. Un acte stratégique !

Les Gabonais de la diaspora ne pourront malheureusement pas exercer leur droit de vote ce samedi dans leurs pays hôtes. Le très partisan Centre Gabonais des Élections (CGE) n’a pas prévu de centres de vote dans ces pays où vivent, pourtant, plusieurs milliers de ressortissants gabonais.

Lire aussi:  Gabon Télévisions : Un instrument de propagande politique à la solde du pouvoir

Les représentations diplomatiques des pays concernés par cette mesure unique, liberticide voire « démocraticide » ont, pour la plupart, communiqué sur le désagrément et appelé leurs communautés respectives au calme et à la retenue les pays concernés sont, entre autres, l’Italie, l’Allemagne, la Suisse, la Belgique, la Turquie, la Côte d’Ivoire, le Sénégal, le Togo, l’Afrique du Sud, la Tunisie, pour ne citer que ceux là.

Lire aussi:  Un gabonais emprisonné, spolié et expulsé de la RCA : Oligui se lave-t-il les mains ?

En excluant les Gabonais de l’étranger du processus électoral, le pouvoir gabonais via sa tentacule CGE leur empêche de décider de l’avenir de leur pays dans ce tournant décisif qu’est l’élection présidentielle. C’est fait à dessein ! La diaspora gabonaise est connue pour être majoritairement défavorable aux idéologies partagées par le Parti Démocratique Gabonais (PDG) et le clan Bongo dont est issu le président. Pour ne pas obtenir des résultats négatifs susceptibles de d’influencer l’entièreté des suffrages exprimés, ils ont le choix du priver de nombreux compatriotes de leur droit le plus absolu.

Lire aussi:  Freddhy Koula, l'avocat du diable, demande pardon aux Gabonais


En savoir plus sur Funny Gabon

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.