Widget de Message Déroulant
Bienvenue sur Funny Gabon. Bonne navigation !

L’opposant à Macky Sall a été interpellé ce vendredi 28 juillet dans la capitale sénégalaise. Il était menacé d’une arrestation depuis sa condamnation à deux ans de prison ferme, le 1er juin.

Cela faisait plusieurs semaines que le Sénégal spéculait sur son arrestation. C’est finalement ce vendredi 28 juillet que l’opposant Ousmane Sonko a été interpellé par les autorités. « Nous ne savons pas où il se trouve, mais il a bien été arrêté », confirme Ousseynou Ly, le porte-parole des Patriotes Africains du Sénégal pour le Travail, l’Ethique et la Fraternité (PASTEF) à Jeune Afrique.

Lire aussi:  [Santé] Le Professeur Didier Raoult à l'école du savoir au Sénégal

Aussitôt la nouvelle de son arrestation s’est répandue, les troubles ont commencé. Les jeunes ont investi les rues de Dakar pour protester contre l’arrestation de celui qui incarne le changement, pour eux. En se refusant de briguer un troisième mandat, Macky Sall s’était déjà bien rassuré que son principal challenger ne soit pas éligible. C’est ce qui explique les moults tractions pour mettre Sonko « hors d’état de nuire ».