Widget de Message Déroulant
Bienvenue sur Funny Gabon. Bonne navigation !

En liberté provisoire depuis mi-février 2023 après un court séjour de 5 mois à la Prison Centrale de Libreville appelée communément « Sans Famille », l’autoproclamé prophète Emmanuel Ndzoma de l’Eglise Synagogue du Gabon (ESG) est de nouveau au cœur d’un nouveau scandale, cette fois, de nature sexuelle avec des répercussions mystico-spirituelles.

Le nom Emmanuel Ndzoma est de nouveau sur toutes les bouches au Gabon et ailleurs, alimentant ainsi les conversations les plus virales sur les réseaux sociaux, lui qui a pris beaucoup de recul depuis sa mise en liberté provisoire il y a 3 mois. L’homme qui se considère comme le « Lion du Gabon » d’avoir abusé d’une jeune fille qui, aujourd’hui, est enceinte d’une mystérieuse de 20 mois.

Lire aussi:  « Il est libre [...] Il est déjà lavé, venez chercher », dixit Wilgrace Nguety

L’affaire est partie d’une vidéo largement partagée sur Facebook. Dans celle-ci, une jeune fille, la vingtaine révolue, se confie à un homme, visiblement un « homme de Dieu ». Dans un récit émouvant, la demoiselle dit avoir fréquenté Emmanuel Ndzoma pendant l’année 2016 bien avant qu’il ne soit si célèbre et influent. Elle dit avoir été dans son équipe de communication et l’a révélé sur les réseaux sociaux.

Dans la même foulée, la demoiselle et Emmanuel entretenait une relation intime à l’abri des regards. La demoiselle a voyagé et à son retour, elle a fait comprendre à Emmanuel qu’elle souhaitait rompre et celui-ci l’a invité à la maison chez lui pour en parler. Sur place, il va lui forcer la main et couche avec elle sans son consentement.

Lire aussi:  Emmanuel Ndzoma offre 2 millions à Vanessa Ndong sous les acclamations

De ce « rapport sexuel d’au revoir », la demoiselle serait tombé enceinte, à en croire les nombreux tests qu’elle aurait réalisé. Elle aurait ensuite essayé de reprendre contact avec Emmanuel qui ne se serait pas montré trop disponible. Aujourd’hui elle est à 20 mois de grossesse, ce qui semble l’inquiéter aujourd’hui l’obligeant à consulter les hommes de Dieu pour comprendre ce qu’elle porte réellement en elle. Est-ce réellement une grossesse ou est-ce un maléfice pour punir la fille et/ou accroître sa notoriété ? Nous n’en saurons vous dire davantage.

Lire aussi:  Côte d'Ivoire: Un pasteur vend des machettes pour découper Satan

Pour rappel, le leader de l’Église Synagogue du Gabon (ESG) avait été interpellé le jeudi 01 septembre 2022 pour avoir inoculé « miraculeusement » une grossesse de 3 mois en direct à une demoiselle du nom de Hulda Mbenga présenté comme stérile. Une grossesse qui, normalement devrait arriver à terme en mars dernier. Ce nouveau scandale vient encore entacher la réputation du leader de l’ESG qui attend son jugement parmi les siens.


En savoir plus sur Funny Gabon

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.