Widget de Message Déroulant
Bienvenue sur Funny Gabon. Bonne navigation !

Direct Prod organise un double concert populaire les 18 et 19 mars prochains au Palais des Sports de Libreville. Des stars de la musique continentale sont en tête d’affiche. Malheureusement, le contexte ne s’y prête plus. Affligés et actuellement en recueillement après la perte de plusieurs compatriotes dans un naufrage, les Gabonais ne veulent pas entendre parler de ce concert, surtout pas maintenant.

Le ferry Esther Miracle de la compagnie maritime Royal Coast Marine a fait naufrage dans la nuit du 09 mars dernier. Chaque jour, alors que les recherches se poursuivent, le bilan ne cesse de s’alourdir. Les sources officielles font état de 21 décès et 16 disparitions à ce jour. Le lundi 13 mars, Ali Bongo Ondimba a décrété 3 jours de deuil national avec suspension des activités sportives et festives pour rendre hommage à la mémoire des défunts.

Lire aussi:  Le concert du PDG se termine en débandade générale au stade de Nzeng-Ayong

Dans ce contexte social difficile, beaucoup de Gabonais trouvent inopportune l’organisation d’un tel événement quoique son annonce remonte à plusieurs jours avant la survenance du drame. De l’avis de plusieurs internautes gabonais, ce « concert de la honte » est une « offense aux familles endeuillées » et devrait être reprogrammé ou simplement annulé comme le soutiennent certains acteurs de la société civile.

Lire aussi:  Le concert de Benjamin Epps devrait aussi être annulé : les raisons

Fondu dans une opération de communication d’acceptabilité, Edgar Yonkeu, propriétaire du label Direct Prod, propose de reverser la totalité des recettes de la vente des tickets aux familles des disparus. Un argument qui ne séduit pas grand monde par le fait qu’un concert reste quand-même un événement festif et faire la fête en pareilles circonstances c’est manquer de respect aux familles si durement éprouvées.

En effet, une enquête d’opinion réalisée le 15 mars 2023 par la Funny Gabon Research Institute (FGRI) sur un échantillon de plus de 550 individus révèle que 85% de Gabonais sont défavorables à la tenue du Festival Music Collaboration prévu les 18 et 19 mars prochains. Et seulement 15% ont voté en faveur de la tenue dudit concert aux dates initialement prévues. Ce qui donne aux organisateurs et aux artistes invités une lecture très claire de la position du peuple gabonais sur cette question clivante.

Lire aussi:  Creol accusée d'avoir fait du porno au concert de Kerozen

Les jours suivants vont être décisifs pour le comité d’organisation qui devra peser les enjeux de part et d’autre afin de prendre une décision juste et raisonnable.


En savoir plus sur Funny Gabon

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.