Le naufrage de l’Esther Miracle continue de troubler la quiétude des familles gabonaises avec déjà 6 morts et 31 disparus, à ce jour. Devant l’inaction de l’Éxcuctif à sanctionner les autorités de tutelle, la société civile appelle, depuis quelques jours, le Président de la République à déclarer ne fût-ce que 3 jours de deuil national en hommages aux morts. Leur appel a été entendu.

Dans un message radio datant du lundi 13 mars émanant du Commandant en Chef de la Sécurité Pénitentiaire adressé à tous les Directeurs Regionaux des Prisons,
le Général de Division Jean Germain Effayong-Onong informe sa corporation qu’Ali Bongo Ondimba prononcera un discours à la nation ce jour à 20 heures.

Lire aussi:  3 jours de deuil national mais pas de jours fériés

En effet, pendant son adresse à la nation ce soir, le Chef de l’Exécutif décrétera 3 jours de deuil national, c’est-à-dire, mardi, mercredi et jeudi pour que les familles puissent se recueillir et pleurer leurs morts.

Dans le texte N° 019, le Général de Division rappelle à ses hommes de prendre toutes les dispositions pour la mise en berne des draps pendant ses trois jours de recueillement.

Lire aussi:  Le concert de Benjamin Epps devrait aussi être annulé : les raisons